A l’aube de nouveaux médicaments

Phycopharma opère la jonction entre la recherche et l’industrie pharmaceutique en identifiant de nouvelles molécules actives, originales; les « hits » et en réalisant sur ces hits les opérations de développement pharma « early stage » pour les mener aux candidats médicaments recherchés par l’industrie pharmaceutique.
Nos hits les plus aboutis constituent notre pipeline actuel. Ils ont vocation à aboutir à des transferts de technologie à l’horizon de 2 à 3 ans.

Pipeline en cours

Nous disposons à ce jour de 3 molécules en cours de développement. Elles résultent d’un criblage méthodique de plusieurs centaines de souches de microalgues et d’opérations de bioguidage nous ayant permis d’isoler les composés les plus actifs et les plus propices au développement de médicaments.

Ph-R5 est un actif anti-angiogénique et anti-inflammatoire pour lequel nous visons une première indication dans la lutte contre la DMLA en adressant une marché d’une vingtaine de milliards d’euros.
L’état d’avancement du programme permet d’envisager un transfert de technologie dès le second semestre 2016.
Ph-R3 est un composé anti-inflammatoire non stéroïdien très puissant. Ses caractéristiques physico-chimiques en font un excellent candidat pour les applications liées aux inflammations chroniques, telles que la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis ou encore les MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin) telles que Maladie de Crohn ou recto-colite hémorragique.
Ph-R5 adresse un marché des anti-inflammatoires évalué à 85 milliards d’euros. Nous visons une entrée en phase 1 à l’horizon de juillet 2017
Ph-CR1 est un composé antimitotique extrêmement puissant pour lequel une preuve de concept clinique a déjà été réalisée. Les développements réalisés par Phycopharma laissent présager un transfert de technologie l’horizon de fin 2016